Les Recycleurs créateurs

 Mur des réformateurs, Genève 20.09.16.

Créé par deux jeunes passionnés de vélos et de constructions à Genève en janvier 2015, cette juvénile association lutte, à son échelle, contre l’obsolescence programmée en redonnant vie aux nombreux objets voués à l’abandon.
Le recyclage nous permet de repenser notre rapport aux objets du quotidien de manière différente. Il s’agit tout d’abord d’une remise en question de notre réelle capacité d’action sur tout ce que nous utilisons dans la vie courante : la plupart des objets nous entourants peuvent être en effet réalisés par soi-même et ce en grande partie grâce à l’usage de matériel recyclé. Ce rôle de « recycleurs » nous permet ainsi de non seulement réduire notre consomation mais de réintégrer les invoulus dans un nouveau cycle de production originale et responsable, puisque développée à l’échelon local. Parallèlement, notre forte dépendance actuelle aux grands groupes d’interêt s’en trouverait notablement allégée.

Aujourd’hui, nous constatons que les objets usuels sont réalisés dans l’optique d’une fonction unique. Prenons l’exemple d’un vélo : Le but de cet objet est bien sûr lié au déplacement, mais lorsque ce vélo se retrouvera inutilisable, l’option de le jeter n’est pas son unique destin. Il faut avant tout réussir à retrouver la source du problème, ce qui en général, consiste à remplacer un ou plusieurs élements qui, la plupart du temps sont accessibles et ne posent pas de grande difficulté d’être remontés, souvent même individuellement. Ce n’est qu’en dernier ressort, lorsque le vélo en question, comme quantité d’objets ordinaires, arrive définitivement en fin de course, qu’est necessaire d’élaborer une reflexion aux alternatives à sa première fonction. Notre fameux vélo se verra désarticulé et ses pièces réutilisées, selon les besoins de tout un chacun, sous forme d’innombrables constructions tels que porte-manteaux, ceintres, supports de papier-toilette, tables basses, bougeoires, cadres photos, et la liste s’allonge. Ce ne sont pas les idées qui manquent, mais à l’heure où il nous suffit d’un clic pour obtenir ce dont nous désirons, l’immagination collective s’en retrouve considérablement appauvrie.

Bien conscients d’une particularité propre à notre temps, à savoir sa constante accélération, osons poser la question :
Qui peut encore investir son week-end dans la réalisation d’une chaise ? Nos sociétés qui accusent des signes d’assoufflement tout en épuisant leurs ressources ont certes besoin de nouvelles orientations, de changements progressifs dans nos habitudes ; mais pour quelles alternatives opter ? Et pourquoi cette évolution n’irait-elle pas vers une reconquête de certains de nos acquis, de nos savoir-faire, d’une sorte de valeur ajoutée à chaque chose ?
C’est avec cet objectif aussi modeste qu’ambitieux, dont les prouesses nous sembles porteuses de sens, que nous aimerions partager avec le plus grand nombre ce véritavle plaisir du recyclage.

« Notre futur ne sera pas forgé par de longs discourts mais par des mains intelligentes. »

Jusqu’ici, la collaboration avec différents magasins de vélos, notamment l’atelier de la Rustine à Genève, nous à offert la possibilité d’échanger nos connaissances en matière de réparation et de recyclage, tout en proposant différents artciles à prix libres qui nous permettent de réinvestir nous réinvestir dans l’association pour de futurs projets.

Il suffit d’une étincelle de motivation et d’une touche de créativité; recyclons tous ensemble et réussissons à créer un monde sans gaspillage.

« Le déchet le plus facile à éliminer est celui que l’on n’a pas produit. »

PS: la mention: « 100% Recyclé » dans certains albums signifie que le projet a été entièrement réalisé à partir de matériel récupéré!